Indication de compression

 

Compression de 15-20mmHg

  • Position debout ou assise prolongée (voyages)
  • Prévention (grossesse, facteurs de risque)
  • Jambes lourdes
  • Jambes fatiguées

 

Compression de 20-30mmHg

  • Jambes endolories, fatiguées
  • Télangiectasies/ œdème léger (grossesse, âge, voyages, etc.)
  • Post-sclérothérapie de petites veines
  • Varices légères à modérées
  • Chirurgie élective (sclérothérapie, phlébectomie, éveinage, orthopédie)

 

Compression de 30-40mmHg

  • Orthostatisme/ hypotension orthostatique
  • Œdème modéré ou grave (grossesse, facteur de risque)
  • Chirurgie orthopédique, post-fracture, Œdème post-traumatique, sclérothérapie, etc.
  • Changement cutanés sans ulcération
  • Phlébite superficielle
  • Traîtement de trombose veineuse profonde / Syndrôme post-thrombotique
  • Changements cutanés avec ulcération guérie
  • Changements cutanés avec ulcération active

 

Compression de 40-50/50-60mmHg

  • Thrombose veineuse profonde grave / Syndrome post-thrombotique
  • Changements cutanés graves avec ulcération guérie (récurrente)
  • Changements cutanés graves avec ulcération

 

Si vous vous retrouvez dans l’une ou l’autre de ces catégories, prenez rendez-vous avec votre médecin afin de lui parler de votre condition et d’obtenir une prescription médicale.